Guide de mise en œuvre de l’hygiénisation en méthanisation

unité de méthanisation agricole méthaphals

La méthanisation est en fort développement en France depuis plusieurs années, et parmi les sites en développement, nombreux sont les sites valorisant des sous-produits animaux : lisiers, déchets de cuisine et de table, restes d’activités issus d’industries agro-alimentaire… L’utilisation de ces sous-produits animaux est encadrée par les règlements européens, qui imposent une pasteurisation / hygiénisation durant la méthanisation et définissent des conditions de dérogations possibles. En France, concernant l’usage de seuls lisiers / effluents d’élevage, l’arrêté du 9 avril 2018 limite la portée des dérogations si elles sont prévues par le règlement européen. les dérogations ne sont plus accordées depuis l’instruction technique parue en 2020 pour les sites traitant plus de
30 000 tonnes d’effluents d’élevage et/ou traitant des effluents en provenance de plus d’une dizaine d’exploitations. Depuis cette règle, de nombreux sites doivent réfléchir à la mise en place de systèmes d’hygiénisation, ou vont être amenés à le faire d’ici 2023.

Par ailleurs, les objectifs d’augmentation du taux de valorisation des biodéchets, inscrits dans la loi de Transition Énergétique et pour la Croissance Verte et repris dans la loi Economie Circulaire et Anti-Gaspillage pousse les collectivités et les producteurs de biodéchets à chercher des exutoires locaux permettant le retour au sol de la matière organique. Des volumes d’intrants plus importants à traiter vont émerger localement et la méthanisation est un des moyens pour assurer leur retour au sol, à condition de pouvoir les hygiéniser.

Ce guide vise donc à la fois les sites collectifs agricoles avec un grand volume d’effluents d’élevage à hygiéniser, et les sites à la ferme, territoriaux ou industriels souhaitant incorporer des biodéchets d’origine animale dans leurs intrants. Il s’adresse aux maîtres d’ouvrage, aux exploitants, aux maîtres d’œuvre ou bureaux d’études pour les aider dans leur dimensionnement.

Après avoir rappelé le cadre réglementaire, il comporte des conseils de mise en œuvre technique, en fonction des matières à traiter et donne quelques repères économiques. Les retours d’expériences dans certains cas de figures, notamment l’hygiénisation d’un volume important de fumier, l’hygiénisation en aval, sont encore inexistants ou balbutiants. Aussi certaines configurations seront assorties de points de vigilance et mériteraient des investigations complémentaires.
La réalisation de ce guide s’est appuyée sur des entretiens auprès d’exploitants de sites en fonctionnement, de fournisseurs ou ensembliers apportant des solutions de mise en œuvre de l’hygiénisation. Un benchmark des solutions proposées par ces intervenants figure en dernière partie de ce guide.

Un guide pragmatique sur l’#hygiénisation en #méthanisation réalisé en collaboration avec AILE Intiatives Energie Environnement avec le soutien de GRDF
➡️ Cadre règlementaire
➡️ Conseils techniques
➡️ Repères économiques
➡️ Retours d’expérience
➡️ Benchmark des solutions proposées

Article précédent
L’eau, une ressource à préserver

Articles récents

Menu